IRM viscérale et digestive

L’IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) est une technique d’imagerie médicale qui permet d’obtenir des images détaillées de l’intérieur du corps dans n’importe quel plan de l’espace. Elle n’émet pas de rayons X.

L’IRM digestive est un examen radiologique qui permet de visualiser les organes de la partie abdominale.

Pourquoi faire une IRM abdominale ?

L’IRM abdominale est sollicitée pour caractériser des anomalies au niveau des organes présents dans l’abdomen : l’intestin grêle, l’estomac, le foie, le pancréas, les reins, la rate etc qui ont été diagnostiquées lors d’un scanner ou d’une échographie.

Elle est souvent indiquée devant :

  • Une douleur abdominale aiguë
  • Une suspicion d’abcès abdominal
  • Le suivi ou la recherche de cancers  ainsi que de lymphomes
  • La présence de ganglions lymphatiques
  • Des malformations vasculaires, notamment en cas d’anévrisme de l’aorte abdominale
  • La recherche de signes d’anémie ou de lésions intestinales, en particulier dans le cadre d’un bilan de la maladie de Crohn
  • La suspicion d’infections ou d’abcès
  • Des pathologies du pancréas comme la pancréatite

Quelle est la préparation avant une entéro – IRM ?

Une IRM abdominale nécessite généralement l’injection intraveineuse d’un produit de contraste iodé. Il est donc conseillé de venir à jeun pendant environ 10 heures avant votre examen.

En raison de mesures de sécurité, veuillez nous informer lors de la prise de rendez-vous si  vous êtes enceinte, susceptible de l’être ou allaitez

De plus, si vous souffrez de claustrophobie, prévenez l’équipe médicale. Un médicament contre l’anxiété pourra vous être prescrit.

Si vous avez des allergies, un test pourra être indiqué afin de vérifier s’il n’y a pas de contre indication à l’injection du produit de contraste. Si c’est le cas, une prémédication anti-allergique sera nécessaire.

Cet examen se fait sur prescription médicale. Le jour de votre examen, pensez à amener votre ordonnance, carte vitale, vos précédents examens (radiographies, IRM, scanner, etc) en lien avec le sujet de l’examen ainsi que vos résultats de bilan rénal si cela a été demandé lors de prise de rendez-vous.

Comment se déroule une IRM digestive dans les centres Révélis ?

Une IRM digestive est indolore et dure en moyenne 25 minutes.

Vous devez vous présenter une heure avant le début de votre rendez-vous afin de boire une boisson laxative pour remplir l’intestin et l’opacifier.

Avant l’examen, il vous sera demandé de retirer vos bijoux et tout objet de vos poches (clés, téléphone portable, portefeuille, stylos, etc)  pouvant nuire à la qualité des images.

Une fois dans la salle d’examen, le manipulateur en radiologie procédera par la mise en place d’une voie veineuse pour injecter le produit de contraste iodé.

L’IRM est un examen assez bruyant. Un casque auditif ou des bouchons d’oreille vous seront donnés pour diminuer le bruit.

Ensuite, vous serez en position allongé(e) sur le dos sur la table d’examen qui sera déplacée à l’intérieur de l’appareil d’IRM.

Lors de la prise de clichés, l’équipe médicale, placée derrière une vitre protectrice, vous demandera par l’intermédiaire d’un micro de rester immobile et de tenir votre respiration pendant quelques secondes pour garantir la netteté des images.

En cas de besoin, vous pouvez alerter l’équipe en utilisant la sonnette de sécurité qui vous sera remise en début d’examen.

Existent-t-ils des contre-indications à la réalisation d’une IRM digestive ?

L’IRM digestive ne présente pas de contre-indications spécifiques. Elles sont les mêmes que pour toute IRM, à savoir en présence :

  • D’implants et projections métalliques intra-oculaires
  • De valve cardiaque métallique et d’une pile cardiaque (pacemaker)
  • De certains clips métalliques intracrâniens
  • D’une prothèse auditive non amovible

De plus, l’injection de produit de contraste est contre-indiquée en cas d’insuffisance rénale sévère, d’antécédents de réactions allergiques graves liées à l’injection de produit de contraste.