La radiologie interventionnelle

La radiologie interventionnelle est une sous spécialité de la radiologie dans laquelle les actes sont réalisés sous guidage d’imagerie ( échographie, radiologie, scanner ou plus rarement IRM ). L’imagerie est ainsi utilisée pour localiser une lésion, établir un diagnostic précis et éventuellement traiter une pathologie..

Pourquoi avoir recours à l’imagerie interventionnelle?

Le champ de la radiologie interventionnelle s’élargit progressivement :

  • La réalisation de biopsies ou de prélèvements guidés par l’imagerie, tels que la biopsie mammaire, la biopsie ganglionnaire ou la biopsie de la prostate, en vue d’une étude histologique
  • Les traitements endovasculaires
  • Le drainage percutané des abcès
  • Les infiltrations périphériques ou les injections ciblées de médicaments, notamment les corticoïdes
  • Les embolisations pelviennes ( fibromes utérins, varices pelviennes , varicocèle …)
  • L’oncologie interventionnelle via l’ablation tumorale percutanée ( chimio-embolisation, destruction tumorale thermique …)  ou les soins de support

Quels sont les avantages de la radiologie interventionnelle?

La radiologie interventionnelle offre de nombreux avantages par rapport à la chirurgie traditionnelle :

  • Réalisation d’interventions plus rapides
  • Réduction de l’invasivité des interventions médicales pour le patient, en évitant l’anesthésie générale et les incisions tissulaires
  • Hospitalisation plus courte et convalescence plus rapide
  • Moins de douleurs et de complications post-opératoires

La radiologie interventionnelle dans les centres Révélis

Dans les centres Révélis, notre équipe de radiologues effectuant les examens de radiologie interventionnelle sont spécialisés et formés à la réalisation de ce type d’examen.

Biopsie

Les biopsies en radiologie interventionnelle consistent en des prélèvements ciblés de petits fragments d’un organe. Ce geste est réalisé par des radiologues interventionnels, sous anesthésie locale, avec des aiguilles dont le diamètre dépasse rarement 2 à 3 mm.

Le but de cette intervention est d’établir un diagnostic précis et d’orienter le plan de traitement.

Hystérosalpingographie

L’hystérosalpingographie (HSG) fait partie des examens réalisés dans le cadre d’un bilan d’infertilité. Réalisée via l’injection d’un produit de contraste opaque aux rayons X, il vise à explorer la cavité utérine et les trompes de Fallope afin de détecter d’éventuelles obstructions ou anomalies anatomiques de l’appareil génital féminin.

Cytoponction

La cytoponction, également appelée ponction à l’aiguille fine, est un examen rapide et peu douloureux qui vise à prélever des cellules isolées d’un nodule à l’aide d’une fine aiguille, sans altérer le tissu environnant. Il permet d’affiner le diagnostic en évaluant le caractère bénin ou malin du nodule.

Effectuée sous contrôle échographique, cette technique permet une analyse précise des cellules prélevées, facilitant ainsi l’établissement d’un diagnostic adapté en vue d’un traitement approprié.

Infiltrations périphériques

L’infiltration périphérique est un geste qui implique l’injection d’une substance anti-inflammatoire à base de corticoïdes à action prolongée dans la zone douloureuse ou inflammatoire à traiter.

Radioguidées, échoguidées ou scannoguidées, ces infiltrations visent à soulager des douleurs résistantes aux traitements médicamenteux de première intention.