Arthrographie: radiographie interventionnelle

En anatomie, l’articulation est une zone de jonction située entre deux extrémités osseuses. Les articulations du corps peuvent être touchées par différentes pathologies.

Afin d’évaluer l’état d’une articulation, l’arthrographie est un examen souvent complété par un arthroscanner.

Qu’est-ce qu’une arthrographie ?

Une arthrographie est un examen rapide, non douloureux, qui permet l’étude des structures articulaires du corps. Elle implique l’injection d’un produit de contraste iodé, directement dans l’articulation afin d’améliorer la netteté des images et de mieux visualiser les articulations. Suite à l’injection du produit dans l’articulation, des  radiographies sont réalisées.

Indications d’une arthrographie

L’arthrographie est essentiellement indiquée pour l’étude des articulations de l’épaule, du genou, de la hanche, de la cheville, du poignet et du coude:

  • Perte de mobilité articulaire
  • Douleurs articulaires
  • Épanchement articulaire

Toute suspicion d’une lésion ou d’une rupture de ligament, de ménisque ou de tendon peut motiver la prescription d’une arthrographie.

Préparation avant une arthrographie

L’arthrographie ne nécessite aucune préparation préalable. Néanmoins, veuillez nous informer lors de votre prise de rendez-vous si vous êtes enceinte ou si vous avez déjà présenté une réaction à l’injection de produit de contraste.

Il faut également nous communiquer une éventuelle prise d’un traitement fluidifiant sanguin.

Déroulement d’une arthrographie dans les centres Révélis

Pour permettre d’obtenir des images de bonne qualité, on vous indiquera les vêtements que vous devrez enlever. Vous ne garderez aucun bouton, agrafe, barrette de cheveux ou fermeture éclair métallique. Vous laisserez en cabine vos bijoux, montre, clefs, porte-monnaie, cartes à bande magnétique (carte de crédit, de transport..) et votre téléphone portable.

L’arthrographie se déroule dans des conditions stériles et dure une vingtaine de minutes en position allongée. L’examen n’est pas douloureux, seul l’injection du produit peut être un peu douloureuse.

Le radiologue procède préalablement par une désinfection de votre peau puis par l’injection de l’anesthésie locale et du produit de contraste dans la zone d’articulation à examiner. Enfin, l’articulation est positionnée dans diverses positions afin de capturer plusieurs images.

Le guidage radiologique offre un suivi en temps réel du geste pour une précision optimale.

Après l’examen, il est recommandé de restreindre vos mouvements pendant 24 heures afin de prévenir d’éventuelles douleurs ou un gonflement. Évitez également de faire du sport ou de suivre une séance de kinésithérapie pendant cette période.

Quelles peuvent être les complications d’une arthrographie?

L’effet secondaire le plus fréquent est la survenue de douleurs articulaires : celles-ci durent habituellement 2 à 3 jours après le geste et sont calmées par la prise de simples antalgiques.

Un risque minime d’infection est également présent. L’allergie au produit de contraste iodé est une complication possible.