Radiologie médicale

La radiologie est une spécialité médicale qui utilise une source émettrice de rayons X et d’autres rayonnements pour visualiser différents organes et structures du corps.

Elle est utilisée à des fins diagnostiques ou thérapeutiques.

Principes de base de la radiologie médicale

La radiologie est couramment utilisée dans le domaine médical.

Elle englobe un large éventail de techniques diagnostiques et thérapeutiques qui utilisent les rayons X, des ondes radioélectriques ou des ultrasons pour capturer des images internes du corps humain : les os, les organes, les muscles, les vaisseaux sanguins, les articulations et d’autres tissus.

Applications de la radiologie médicale

La radiologie comprend de nombreuses spécialités. Au seins des centres Révélis , vous pouvez prendre rendez-vous pour :

Radiologie conventionnelle

La radiologie conventionnelle, également connue sous le nom de radiologie standard est la plus ancienne des techniques de la radiologie. C’est une méthode qui utilise un tube à rayons X pour produire des images 2D ou 3D de l’intérieur du corps humain. Cette technique est souvent indiquée en première intention pour l’analyse des os, du thorax, de l’abdomen et du rachis.

Imagerie médicale

L’imagerie médicale désigne l’ensemble des techniques qui permettent de visualiser des structures de l’intérieur du corps humain à partir de l’absorption des rayons X, la résonance magnétique nucléaire et la réflexion des ultrasons. Ces méthodes sont cruciales pour poser des diagnostics précis, détecter et suivre l’évolution des maladies, guider les interventions médicales et évaluer l’efficacité des traitements.

Radiologie interventionnelle

La radiologie interventionnelle est une spécialité médicale pratiquée par un médecin radiologue interventionnel. C’est une alternative aux interventions chirurgicales traditionnelles qui rassemble l’ensemble des gestes thérapeutiques réalisés sous guidage d’imagerie médicale telle que la radiologie, l’échographie, le scanner ou plus rarement l’IRM. L’imagerie est ainsi utilisée pour localiser une lésion, établir un diagnostic précis et éventuellement traiter une pathologie.

Avantages et limites de la radiologie médicale

La radiologie occupe une place centrale dans la pratique de la médecine moderne. Elle englobe une variété de techniques médicales, telles que l’échographie, la mammographie, l’IRM, le scanner et la radiologie interventionnelle, qui permettent une prise en charge complète et personnalisée des patients.

Grâce à ces techniques, la radiologie permet d’identifier, de traiter, de prévenir et de suivre l’évolution de plusieurs pathologies.

La radiologie interventionnelle présente l’avantage d’éviter de nombreuses chirurgies exploratrices qui peuvent être invasives pour le patient. De plus, elle offre une aide à la réalisation de certaines interventions, notamment en radiologie interventionnelle. L’imagerie médicale permet le guidage de la réalisation des ponctions, infiltration articulaires , biopsies,  infiltrations épidurales pour  localiser précisément la zone à cibler lors de l’intervention, afin de minimiser les risques et améliorer la précision du geste.

Même si la radiologie présente très peu de risques, elle peut présenter certaines limites à prendre en considération.

La radiographie et le scanner, utilisent des rayons X, qui peuvent représenter un risque pour la santé en cas d’exposition répétée ou prolongée. Cette exposition accrue peut augmenter le risque de développer un cancer, notamment pour les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées.

De plus, certaines techniques d’imagerie, comme l’IRM, peuvent être source d’inconfort pour certains patients en raison de l’espace restreint à l’intérieur de l’appareil, ce qui peut entraîner de l’anxiété ou de la claustrophobie.

Certains examens radiologiques nécessitent l’injection intraveineuse d’un produit de contraste, à base d’iode ou de Gadolinium. Ces produits peuvent entraîner des effets indésirables tels que des réactions allergiques de type angioedème, urticaire ou choc anaphylactique.