Scanner des os et articulations

Le scanner ou tomodensitométrie (TDM), est une technique d’imagerie médicale qui utilise des rayons X à faible dose pour générer des images en coupes horizontales ou axiales du corps humain.

C’est un examen très utilisé en rhumatologie.

Qu’est-ce qu’un scanner ostéo- articulaire ?

Le scanner ostéo articulaire est une méthode classique d’imagerie médicale qui permet, grâce aux rayons X, d’étudier avec précision les structures anatomiques du système ostéo-articulaire : osseuses, musculaires, ligamentaires et cartilagineuses.

C’est un examen qui vise à détecter d’éventuelles anomalies ou pathologies au niveau d’une articulation ou d’un os d’une région du corps : le genou, l’épaule, la hanche, la cheville, le pied, ou le coude.

Indications d’un scanner ostéo-articulaire

Le scanner ostéo-articulaire est indiqué devant diverses situations :

  • La présence de douleurs au niveau des articulations pour rechercher une arthrose ou une autre arthropathie
  • Pour diagnostiquer une ostéomyélite, infection osseuse causée par des bactéries ou des champignons. La radiographie standard est souvent utilisée pour surveiller son évolution, mais lorsque les résultats ne sont pas concluants, le scanner est indiqué
  • Devant des douleurs du genou pour rechercher une arthropathie inflammatoire, une érosion ou une lésion cartilagineuse
  • Rechercher un abcès ou une infection ostéo-articulaire
  • Pour révéler la présence de tumeurs osseuse ou tumeurs des parties molles
  • Explorer une tendinite
  • Traumatisme de la hanche, du poignet ou du pied
  • En tant qu’examen complémentaire, le scanner ostéo-articulaire est utilisé pour examiner les déchirures, fractures, atteintes des tendons ou des ligaments de la hanche, du bassin, du poignet et du coude
  • Identifier des calcifications tendineuses qui sont difficiles à visualiser par IRM ou radiographie
  • Devant une épaule douloureuse pour examiner une fissuration ou luxation
  • Planification chirurgicale pour faciliter l’intervention, préciser le diagnostic et fournir des détails précis sur les lésions insuffisamment visibles sur les radiographies classiques

Préparation avant un scanner des os et des articulations

Il n’y a pas de préparation particulière avant un scanner ostéo-articulaire.

Le scanner ostéo-articulaire est réalisé sans injection intraveineuse d’un produit de contraste iodé. Il n’est donc pas nécessaire d’être à jeun.

Si vous êtes enceinte, susceptible de l’être ou allaitez, il est impératif de le mentionner.

Le jour de votre examen, veuillez vous munir de votre ordonnance, carte vitale, la liste de médicaments que vous prenez, ainsi que toutes vos imageries médicales réalisées pertinentes pour l’examen.

Comment se passe un scanner ostéo-articulaire dans les centres Révélis ?

Le scanner des os et des articulations est indolore et rapide. Il dure en moyenne 20 minutes.

Vous serez allongé(e) sur un lit d’examen qui se déplacera lentement à travers un large anneau pour prendre différents clichés.

Lors de la prise de clichés, l’équipe médicale, placée derrière une vitre protectrice, vous demandera par l’intermédiaire d’un micro de rester immobile pour garantir la qualité des images.

Si cela est nécessaire, nous pouvons intervenir à tout moment ou interrompre l’examen.

Quelles sont les contre-indications à un scanner ostéo-articulaire ?

Le scanner ostéo-articulaire n’est pas indiqué pendant la grossesse, particulièrement lors du premier trimestre.