Radiographie ostéoarticulaire

La radiographie est une technique d’imagerie médicale qui repose sur l’absorption des rayons X à faibles doses par les tissus.

Elle est souvent sollicitée en première intention pour visualiser les structures osseuses et articulaires du corps.

Qu’est-ce qu’une radiographie ostéo-articulaire ?

La radiographie ostéo-articulaire est réalisée en première intention pour étudier avec précision les structures anatomiques du système ostéo-articulaire : osseuses, musculaires, ligamentaires ainsi que toutes les articulations du corps.

Cet examen est souvent indiqué pour diagnostiquer des pathologies articulaires, osseuses, traumatiques ou rachidiennes au niveau d’une région du corps : l’épaule, le genou, le bassin, la cheville, le pied, le poignet ou le coude.

La radiographie peut être complétée par un scanner, un arthroscanner et une IRM ostéo-articulaire ou une arthro-IRM pour une analyse plus approfondie et précise de la structure osseuse et des articulations.

Pourquoi passer un examen de radiographie ostéo-articulaire ?

La radiographie ostéo-articulaire a une visée diagnostique, pour identifier la cause de certaines douleurs et une visée thérapeutique, dédiée au traitement guidé.
Elle est indiquée devant diverses situations :

  • La radiographie ostéo-articulaire est l’examen de première intention pour diagnostiquer l’arthrose. ll s’agit d’une maladie dégénérative caractérisée par la détérioration du cartilage articulaire et l’altération des structures osseuses avoisinantes. L’IRM ostéo-articulaire, l’arthro-IRM et l’arthroscanner sont utilisés comme examens complémentaires. Ils permettent d’analyser précisément les cartilages et les structures anatomiques entourant l’articulation
  • Explorer une lombalgie ou une sciatique. La radiographie est utilisée comme bilan complémentaire pour rechercher des lésions osseuses, des tassements vertébraux ou des fractures vertébrales ou des anomalies de la statique rachidienne telles que la scoliose, bascule du bassin etc
  • Peut aider dans le cadre d’une arthrographie pour le diagnostic de capsulite rétractile de l’épaule, correspondant à une inflammation de la capsule articulaire. La radiographie pendant une arthrographie est indiquée après une IRM ostéo-articulaire pour confirmer le diagnostic
  • Explorer des traumatismes ostéo-articulaires : fractures, entorses, luxations, plaies de différentes régions du corps
  • Il s’agit de l’examen de référence pour détecter et suivre l’évolution d’une ostéomyélite, infection osseuse causée par des bactéries ou des champignons. La radiographie pourra ensuite être complétée par une IRM ou une scintigraphie osseuse
  • La radiographie est le premier examen recommandé devant une suspicion d’une ostéochondrite du genou. C’est une pathologie qui affecte le cartilage et l’os sous-jacent en raison d’un apport sanguin insuffisant. Elle permet d’évaluer avec précision l’étendue de la lésion, l’état du cartilage etc

Faut-il une préparation avant une radiographie ostéo-articulaire ?

La radiographie ostéo-articulaire ne demande pas de préparation particulière.

Si vous êtes enceinte, susceptible de l’être ou allaitez, signalez le lors de la prise de rendez-vous car des précautions spéciales doivent être prises durant l’examen pour protéger le fœtus contre les rayons X.

Le jour de votre examen, veuillez vous munir de votre ordonnance, carte vitale, la liste de médicaments que vous prenez, ainsi que toutes vos imageries médicales réalisées pertinentes pour l’examen.

Comment se déroule une radiographie ostéo-articulaire dans les centres Révélis ?

La radiographie ostéo-articulaire est un examen qui dure entre 15 et 20 minutes. Elle est indolore et sans risque de complications ou d’effets indésirables.

Avant l’examen, vous serez dirigé(e) vers les vestiaires pour vous dévêtir et retirer tout objet métallique en votre possession comme les clés, piercing, soutien-gorge etc.

Selon la zone à explorer, vous serez en position couchée, debout ou assise. L’appareil radiographique émettra ensuite des rayons X pour produire numériquement des images de la partie du corps examinée.

La radiographie est réalisée sous différents angles : de face, de profil, trois quarts, en rotation etc afin de visualiser la totalité de la région à étudier.

Lors de la prise de clichés, nous vous demanderons de rester immobile ou de bloquer votre respiration pendant quelques secondes pour garantir la netteté des images.