Arthroscanner : Épaule- coude- poignet – Genou- Hanche- cheville

L’arthroscanner est un examen indiqué dans l’exploration d’une articulation. Il permet d’étudier toutes les structures d’une articulation.

Le but de cet examen est de rechercher les pathologies articulaires en combinant les avantages de l’arthrographie et du scanner.

Qu’est-ce qu’un arthroscanner ?

L’arthroscanner repose sur un scanner classique couplé à une injection d’un produit de contraste intra-articulaire. Il permet d’étudier les ligaments, ménisques s’ils sont présents dans l’articulation, et cartilages qui ne sont pas accessibles aux méthodes traditionnelles.

Les articulations les plus concernées sont le genou, l’épaule, la hanche, la cheville, le coude et le poignet.

Cet examen implique l’injection d’une solution opaque aux rayons X, le produit de contraste iodé, directement dans l’articulation afin de visualiser l’intérieur de l’articulation par la résolution d’un scanner

Pourquoi faire un arthroscanner ?

L’arthroscanner est indiqué devant ces situations :

  • Une épaule douloureuse pour examiner une fissuration tendineuses à la recherche d’une rupture de la coiffe des rotateurs notammentsn
  • Des douleurs de genou pour rechercher une lésion cartilagineuse, méniscale ou une ostéochondrale (ostéochondrite)
  • Pour étudier une atteinte cartilagineuses et osseuse, et parfois ligamentaires de la hanche, du poignet et du coude
  • Des douleurs au niveau de la cheville pour rechercher l’existence de corps intra-articulaires

L’arthroscanner est souvent indiqué pour diagnostiquer souvent les pathologies suivantes:

  • L’arthrose qui est une maladie dégénérative des articulations caractérisée par l’usure du cartilage. Elle entraîne des douleurs, une inflammation et une réduction de la mobilité articulaire
  • L’ostéochondromatose qui est une maladie articulaire où des excroissances se forment autour des articulations

Préparation avant un arthroscanner

L’arthroscanner ne nécessite pas de préparation particulière.

Il n’est pas nécessaire d’être à jeun avant votre examen mais il est conseillé de prendre un léger repas.

Lors de la prise de votre rendez-vous, veuillez nous informer :

  • Si vous êtes enceinte ou risquiez de l’être
  • Si vous avez un terrain allergique à l’iode par exemple. Une prémédication anti-allergique vous sera peut-être prescrite

Avant de passer votre examen, il est conseillé de ne pas trop solliciter votre articulation.

Le jour de votre examen, veuillez vous munir de votre ordonnance, carte vitale, la liste de médicaments que vous prenez, les produits de contraste ainsi que toutes vos imageries médicales réalisées.

Comment se déroule un arthroscanner?

L’arthroscanner est un examen indolore, qui dure entre 20 et 30 minutes. Il se réalise en deux étapes.

Vous serez allongé(e) sur la table d’examen. Dans un premier temps, le radiologue procède à une désinfection de votre peau puis par l’injection de l’anesthésie locale et du produit de contraste dans la zone d’articulation à examiner. Une fois l’aiguille retirée des clichés radiographiques sont réalisés suivis par un scanner qui permet ensuite de mettre en évidence le contenu de l’articulation.

Dans un second temps, vous allez dans une salle de scanner. Vous serez allongé(e) sur un lit d’examen qui se déplacera lentement à travers un large anneau pour prendre différents clichés. L’équipe médicale communiquera avec vous à travers un micro et vous demandera à plusieurs reprises de retenir votre respiration et rester immobile pour obtenir des images nettes.

Contre-indications d’un arthroscanner

La principale contre-indication de l’arthroscanner est la grossesse ou l’allaitement.

Il est également contre indiqué si vous avez des allergies au produit de contraste iodé ou si vous avez une insuffisance rénale sévère.

Un trouble de la coagulation est aussi une contre indication.