IRM ostéo-articulaire

L’IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) est une méthode d’exploration médicale qui fournit des images détaillées en deux ou trois dimensions de l’intérieur du corps, sans émettre de rayons X ( méthode non irradiante donc).

En utilisant un champ magnétique puissant, elle permet une visualisation précise de diverses structures anatomiques.

Qu’est-ce qu’une IRM ostéo-articulaire ?

L’IRM ostéo-articulaire est un examen radiologique qui permet d’étudier les anomalies présentes au niveau des structures osseuses, ligamentaires, tendineuses et cartilagineuses du corps.

Les articulations les plus concernées sont le genou, l’épaule, la hanche, la cheville et le coude.

Cet examen peut nécessiter l’injection d’un produit de contraste à base de Gadolinium afin d’améliorer la netteté des images et de mieux visualiser les articulations et les os. La décision dépend de l’indication de l’examen.

Pourquoi passer une IRM ostéo-articulaire ?

L’IRM ostéo-articulaire est souvent indiquée pour explorer des douleurs articulaires ou pour rechercher des pathologies osseuses :

  • Dans le cadre d’un traumatisme pour rechercher une déchirure ligamentaire, une lésion méniscale, une fracture, une atteinte des tendons ou des muscles, du genou, de l’épaule, de la hanche,de la cheville et du pied, du poignet et du coude
  • Exploration de douleurs articulaires (genoux, épaules, hanches, coude, dos, poignets..)
  • Exploration des douleurs de genou pour rechercher une arthropathie inflammatoire, une lésion cartilagineuse ou une ostéochondrite
  • Exploration de douleurs dans le cadre de recherche de lésions d’arthrose (genoux, hanches, épaule, poignet, cheville, pieds…)
  • Une épaule douloureuse pour examiner une fissuration des tendons de la coiffe des rotateurs ou dans le cadre de luxation
  • Bilan d’évaluation ligamentaire dans le cas d’une entorse de la cheville
  • Bilan d’une ostéonécrose aseptique (ONA) : c’est une condition où la tête d’un os perd son apport sanguin, entraînant sa mort cellulaire et un effondrement de la structure osseuse. Devant des douleurs articulaires inexplicables chez de jeunes patients présentant des radiographies normales, il est crucial de considérer rapidement une IRM ostéo-articulaire. Cette méthode est la seule à pouvoir diagnostiquer précocement une ostéonécrose et à potentiellement prévenir le développement d’une fracture sous-chondrale, en particulier au niveau de la hanche
  • bilan à la recherche d’’algodystrophie correspond à syndrome douloureux régional articulaire et péri-articulaire. L’IRM peut détecter des anomalies dans les os et les tissus mous. Elle peut repérer des oedèmes, des fractures microscopiques, une synovite , des épaississements ou une hypervascularisation des ligaments et des capsules articulaires
  • Infiltration tumorale de l’os médullaire. L’IRM ostéo-articulaire permet de révéler la présence de tumeurs ou de métastases dans la moelle osseuse
  • L’arthrose : c’est une maladie dégénérative des articulations caractérisée par l’usure du cartilage. Elle entraîne des douleurs, une inflammation et une réduction de la mobilité articulaire
  • Des douleurs au niveau du rachis à la recherche d’une hernie discale, voire d’une compression médullaire.
  • Des douleurs au niveau du cou, des bras ou des jambes
  • Des douleurs au niveau du talon pour rechercher une aponévrosite plantaire

Quelle préparation avant une IRM ostéo-articulaire?

Lors d’une IRM ostéo-articulaire, un produit de contraste à base de Gadolinium peut être utilisé, mais ceci n’est pas systématique. Dans ce cas là, il est nécessaire d’être à jeun pendant 2h environ avant votre rendez-vous.

Si vous avez des allergies, un test pourra être indiqué afin de vérifier s’il n’y a pas de contre indication à l’injection du produit de contraste. Si c’est le cas, une prémédication anti-allergique sera nécessaire.

Dans le cas contraire, l’IRM ostéo-articulaire ne nécessite pas de préparation particulière.

Si vous êtes enceinte, susceptible de l’être ou allaitez, il est impératif de le mentionner. Des mesures de sécurité seront prises.

Si vous êtes claustrophobe, prévenez l’équipe médicale. Un médicament contre l’anxiété pourra vous être prescrit.

Pensez à amener le jour de de votre examen l’ensemble des examens d’imagerie précédents de la zone d’intérêt à étudier (radiographies, IRM, scanner, etc), votre ordonnance, carte vitale ainsi que vos résultats de bilan rénal si cela a été demandé lors de prise de rendez-vous.

Existent-t-ils des contre-indications à la réalisation d’une IRM ostéo-articulaire ?

Les contre-indications à une IRM osseuse sont similaires à celles de tous les autres examens d’IRM.

Elle est contre indiquée en présence :

  • D’une prothèse auditive non amovible ou de certains dispositifs implantés
  • De valve cardiaque métallique et d’une pile cardiaque (pacemaker)
  • D’implants et projections métalliques intra-oculaires
  • De certains clips métalliques intracrâniens

Déroulement d’une IRM ostéo-articulaire dans les centres Révélis

L’IRM ostéo-articulaire est sans douleur. Elle dure en moyenne 15 à 30 minutes.

Avant l’examen, il vous sera demandé de retirer vos bijoux et tout objet de vos poches (clés, téléphone portable, portefeuille, stylos, etc)  pouvant nuire à la netteté des images.

Une fois dans la salle d’examen, le manipulateur en radiologie vous demandera de porter une surblouse et éventuellement des surchaussures.

Si un produit de contraste est nécessaire, le manipulateur en radiologie procédera par la mise en place d’une voie veineuse pour l’injecter.

Une IRM est un examen bruyant. Des bouchons d’oreille ou un casque de musique vous seront donnés pour limiter le bruit.

Ensuite, vous serez en position allongé(e) sur le dos sur la table d’examen qui sera déplacée à l’intérieur de l’appareil d’IRM.

Lors de la prise de clichés, l’équipe médicale, placée derrière une vitre protectrice, vous demandera par l’intermédiaire d’un micro de rester immobile et de tenir votre respiration pendant quelques secondes pour garantir la qualité des images.

Vous pouvez alerter l’équipe en cas de besoin, en utilisant la poire d’appel qui vous sera remise en début d’examen.

Si cela est nécessaire, nous pouvons intervenir à tout moment ou interrompre l’examen.